La méthode Kaizen : l'amélioration de la maintenance en continu

methode-kaizenQuiconque se penche de près sur la question de l’amélioration au sein de son service de maintenance, sera confronté tôt ou tard à des concepts tels que la méthodologie Lean ou à la méthode Kaizen. La méthode Kaizen, justement – parlons-en. L'art d'apporter de grands changements à petits pas, tel est son mantra. Cette philosophie s'est répandue avec succès dans le monde entier. Mais que se cache-t-il exactement derrière la technologie "Low-tech" de l'Extrême-Orient - et comment pouvons-nous, en Occident, l'utiliser à bon escient ?

La méthode Kaizen, quels sont les grands principes ?

Nous avons déjà abordé la méthode Lean dans l’un de nos précédents articles. Celle-ci est souvent comparée à la méthode Kaizen et à Six Sigma. Pourtant, elles présentent des différences significatives qui découlent de leurs valeurs fondamentales et de leurs hypothèses sur l'amélioration en général.

Une philosophie d’origine orientale

Kaizen a été développé après la Seconde Guerre mondiale par le constructeur automobile japonais Toyota en tant que concept de gestion pour stimuler la productivité en entreprise, grâce à l’amélioration continue. Le principe est ensuite devenu mondialement connu dans les années 1980 grâce à Masaaki Imai, un théoricien japonais, qui a développé cette stratégie, jusqu'à s'étendre jusqu'aux Etats-Unis et en Europe. Aujourd'hui, la méthode Kaizen est devenue l'une des pratiques fondamentales du Lean Management pour rationaliser et simplifier les processus.

Kaizen est étroitement liée à la mentalité et à la culture japonaises. Le nom est composé des termes japonais "Kai" ("changer") et "Zen" ("pour le mieux") et repose sur une communauté et une éthique de travail inébranlables  (incarnées par le "Zen") - des valeurs fermement ancrées dans leur pensée. 

Des petits pas pour de grands changements

L'un des concepts fondamentaux du Lean est l'amélioration continue et graduelle et c'est précisément ce à quoi font écho les principes de Kaizen. Cette dernière vise à rendre les entreprises meilleures chaque jour, et ce à travers de nombreuses petites étapes. Pour cela, elle propose un certain nombre d'outils utiles. 

L'objectif de l’approche est donc une amélioration lente mais durable. L'accent n'est pas mis sur un changement soudain par l'innovation, ni sur un gain financier rapide, mais sur l'optimisation étape par étape des produits et des processus.

Kaizen se concentre sur une gestion proactive et cohérente tout en créant un environnement dans lequel les employés se sentent en sécurité et habilités à soulever des problèmes et à proposer des solutions. Chaque employé est encouragé à avoir une opinion sur les aspects qui concernent son travail telles que les questions de qualité et de sécurité, les questions environnementales, et toute autre idée que l'on pourrait avoir sur l'augmentation de la productivité. L'élimination du gaspillage (maintenir les pertes à zéro) ou l'ajout de valeur à un produit ou service particulier en font également partie.

Afin de pouvoir déployer pleinement et avec succès son effet, Kaizen doit être vécu dans l'entreprise à tous les niveaux hiérarchiques. Chaque employé - du cadre au travailleur - doit apporter des suggestions d'amélioration aux problèmes qu'il observe dans son travail quotidien : que ce soit dans son propre domaine de responsabilité, dans un processus spécifique, dans la technologie ou les conditions de travail. Chaque idée, aussi petite soit-elle, peut faire une grande différence.

Une stratégie d’amélioration continue basée sur l’inclusivité

Kaizen nécessite donc un style de leadership coopératif. De cette façon, les managers et les employés travaillent en étroite collaboration tant dans le développement d'idées que dans la mise en œuvre de projets et se complètent dans leurs compétences. En maintenance, cela signifie que chaque individu se dresse entre votre organisation et une catastrophe potentielle.

Cela s'accompagne généralement d'un changement culturel, qui représente le seul moyen pour tous vos employés d'adopter une nouvelle attitude envers leur travail et d'intérioriser le principe. Cela requiert du temps, de la patience et de la discipline.

Contactez-nous !

Les avantages de Kaizen pour votre maintenance

Entrons maintenant dans le vif du sujet : quel est l’apport de ce concept à votre maintenance ?

Les effets escomptés de la transformation organisationnelle se produisent lorsque le Lean rencontre Kaizen, les deux étant intrinsèquement liés. En effet, le Lean se concentre sur l'élimination du gaspillage et sur l'augmentation de la productivité et de la valeur ajoutée. Tandis que Kaizen se concentre sur l'amélioration continue (l’amélioration du MTTR (temps moyen jusqu’à la réparation) ou la mise en place de formations en équipe sur l’utilisation efficace d’un logiciel de gestion de maintenance, par exemple).

Cette association permet ainsi des changements progressifs au fil du temps dans le but d'améliorer les processus, l'efficacité, la qualité et l'environnement de travail global. Appliquée à la maintenance, cette philosophie implique de nombreuses améliorations :

  • La réduction des coûts, des erreurs et temps d’arrêt ;
  • La gestion plus précise des pièces détachées ;
  • L’utilisation des analyses prédictives et de la maintenance préventive ;
  • Une programmation plus efficace des activités, des opérateurs et des techniciens ;
  • Une amélioration de la qualité des produits ;
  • Des délais de livraison plus courts grâce à l'élimination des goulots d'étranglement de production ;
  • Un boost sur le moral des équipes, puisque les travailleurs se sentent plus motivés et écoutés ;
  • Une sécurité accrue dans l’environnement de travail.

Les outils Lean appliqués à la maintenance

La méthode Kaizen emprunte différents outils et stratégies qui sont appliqués aux processus de maintenance afin d’atteindre les objectifs recherchés.

La maintenance productive totale, par exemple, est une approche Lean qui est considérée comme un outil Kaizen. La TPM vise à améliorer le processus de fabrication combinant la pratique traditionnelle de la maintenance préventive avec un contrôle qualité total et une implication totale des employés. Inversement, Kaizen peut être représenté comme l’un de ses 8 piliers.

Nous avons beaucoup à apprendre de la culture japonaise. En effet, La TPM s’appuie également sur la méthodologie organisationnelle des 5 S. Dans le travail quotidien d'une entreprise, les routines qui maintiennent l'organisation et l'ordre sont essentielles pour un flux d'activités fluide et efficace.

Pour que cette stratégie prenne effet dans votre organisation et dans l’optique d'une démarche d'amélioration continue, elle doit être solidement ancrée dans la culture quotidienne et intégrée dans le travail de vos collaborateurs. Elle encourage donc ceux-ci à améliorer leurs conditions de travail et les aide à réduire les déchets, les temps d'arrêt imprévus et les stocks en cours.

  • Seiri = trier
  • Seiton = Classer, ordonner
  • Seiso = Nettoyer, dépoussiérer
  • Seiketsu = Standardiser
  • Shitsuke = Formaliser

Parmi les autres outils Kaizen, l’on peut également citer la méthode SMED (Single Minute Exchange of Dies - outil Lean utilisé pour réduire le temps de changement d'outillage entre deux séries) et le OTED (One Touch Exchange Die - changement d’outil immédiat).

Instaurer Kaizen dans votre service de maintenance, par où commencer ?

Le processus fonctionnant étape par étape, vous ne pouvez progresser vers sa mise en œuvre efficace que si vous vous posez les bonnes questions. Apprendre les éléments clés et les principes de base prépare votre organisation de la meilleure façon possible.

Vous trouverez ci-dessous les principales questions pour vous guider sur la façon de démarrer le processus d'amélioration continue sur votre lieu de travail :

  • Quelle est la cause du problème ?
  • Comment pouvons-nous traiter cette cause ?
  • Les changements sont-ils mis en œuvre de manière cohérente, par tous et dans tous les domaines ?
  • Quel est l'impact de nos efforts d'amélioration continue ?
  • Comment pouvons-nous continuer à nous améliorer ?

En résumé, le processus d'amélioration peut fonctionner comme suit :

  1. Identifier l'opportunité ;
  2. Analyser le processus ;
  3. Développer une solution idéale ;
  4. Mettre en œuvre la solution ;
  5. Étudier les résultats ;
  6. Standardiser la solution.

Kaizen et AQ Manager GMAO

Kaizen est basé sur le test de vos idées et de vos résultats, en déterminant ce qui va bien et ce qui peut être amélioré au sein de votre exploitation. En testant vos théories et en en créant continuellement de meilleures, vous développez un environnement dans lequel l'amélioration est l'indicateur clé du succès. En donnant à votre équipe les outils dont elle a besoin, et en les traitant comme les membres précieux de l'organisation qu'ils sont, vous assurez le succès continu de votre opération.

Un logiciel de gestion de maintenance tel qu’AQ Manager GMAO représente une source incroyable de données et d'informations sur le fonctionnement de votre entreprise et de votre service maintenance. Cette solution logicielle vous accompagne non seulement à repérer les opportunités de changement et d'amélioration, mais aussi à suivre les résultats.

 

AQ Manager GMAO

 

Notre solution logicielle vous assiste dans ce processus en gardant les employés responsables du travail, en s'assurant que le travail est effectué correctement et à temps, en conservant un historique précis de ce qui est effectué, des mesures prises et des pièces utilisées. De cette manière, vous vous assurez qu'à chaque fois qu'une maintenance est nécessaire, il y a un référentiel à partir duquel s'appuyer.

Si des actifs ou des équipements tombent en panne, les processus utilisés pour les réparer, y compris les routines de maintenance préventive, peuvent être facilement atteints et potentiellement améliorés.

Un système informatisé de gestion de la maintenance est donc le strict minimum pour améliorer l'efficacité dans tous les domaines, de la gestion des ordres de travaux à la planification globale, en passant par la planification de la maintenance, la gestion des pièces de rechange, la gestion des techniciens mais aussi :

 

Demander une démo

Un outil qui favorise un environnement de travail sécurisé

Comme nous l’avons vu précédemment, les modèles de maintenance productive totale sont ancrés dans l'approche 5S du "Lean". Les S en question pointent tous vers l'idée que des machines et des équipements propres, sains et organisés conduisent à un environnement de travail plus sûr. L'accent mis par la TPM sur l'entretien proactif et préventif augmente donc la durée de vie de l'équipement tout en réduisant les désordres sur le lieu de travail. Il facilite également les conceptions qui maximisent la productivité, l'efficacité et le flux.

Notre outil de GMAO peut stocker des informations telles que des listes de contrôle de sécurité, des fiches de données de sécurité et des procédures d'inspection. Il peut également fournir des documents démontrant que les exigences ont été respectées.

De plus, nous vous proposons une grande variété de fonctionnalités pour optimiser la gestion de votre maintenance quotidienne et ainsi améliorer la gestion des risques. Adopter notre solution logicielle signifie limiter les pannes et ainsi garantir une sécurité aux équipes exposées à des interventions dangereuses.

 

Fonctionnalités GMAO

Le tableau de bord dynamique pour suivre les tendances et les dérives

Avec une fonctionnalité intégrant des tableaux de bord dynamiques, vous avez également la possibilité de suivre les tendances et d’accéder aux données en temps réel (telles que les différents KPI). Augmentez l'efficacité, réduisez les coûts de main-d'œuvre et réduisez les temps d'arrêt grâce à un tableau de bord dynamique.

Ensuite, trouvez le problème avant qu'il n’en devienne un, grâce aux données historiques. Ces dernières permettent d'examiner les pannes, leurs causes et les réparations (arbre de diagnostic de pannes) et représentent donc un véritable catalyseur pour analyser les actifs et obtenir un grand nombre d’informations.

 

 

Finalement, la méthode Kaizen est une philosophie qui se base sur plusieurs grands principes : la remise en question, la priorisation des changements, la proactivité, la recherche de durabilité, etc. Combinée aux bons outils, cette stratégie peut révolutionner votre service de maintenance.

Considérée comme un outil Kaizen important, la GMAO est au cœur de la maintenance Lean, et permet d’assurer un contrôle rigoureux sur de nombreux processus de maintenance comme la planification, la gestion de l’inventaire, et l’analyse des causes profondes.

Brochures sectorielles GMAO

ARTICLES RÉCENTS

Nous serions ravis d’échanger avec vous sur vos besoins et vos projets futurs

DISCUTONS DE VOTRE PROJET