Contrôle qualité au laboratoire : comment être le plus efficace

    Contrôle qualité au laboratoire : comment être le plus efficace

    Le but du contrôle qualité au laboratoire est de s’assurer que les résultats des différents travaux du labo satisfont aux exigences formulées relatives à la qualité des produits ou services. Pour cela, il se base sur des procédures opératoires strictement définies, impliquant les différentes étapes de l’analyse ou de l’essai ainsi que les conditions de son exécution. Toute erreur susceptible de survenir doit être repérée, analysée, tracée et corrigée.

    Un contrôle basé sur des méthodes d’analyses et d’essais normalisées

    Le contrôle qualité au laboratoire se fait toujours sur la base de procédures devant prendre en compte et identifier :

    • les normes à respecter, qui différent en fonction :
      o du secteur d’activités,
      o de la localisation (normes nationales et internationales),
    • les habilitations du personnel,
    • les équipements et consommables utilisés.

    L’utilisation d’un LIMS permet d’être très efficace en termes de respect des nombreuses normes imposées aux laboratoires. AQ Manager respecte les bonnes pratiques de laboratoire (BPL) et les normes, notamment COFRAC, BELAC, CFR21 PART11, ISO 17025, HACCP...
 L’implémentation d’un LIMS facilite aussi grandement la gestion des habilitations et le contrôle des équipements et consommables.

     

    Des workflows infalsifiables

    Le contrôle qualité au laboratoire se fait également sur base des circuits de validation gérables grâce à des workflows.
    Le logiciel AQ Manager LIMS est entièrement sécurisé. En effet, un « audit trail » enregistre chaque modification apportée au logiciel (acteur, date, raison). De plus, chaque opération effectuée par son entremise est horodatée, et nécessite des signatures électroniques obligatoires. De plus, il intègre nativement une puissante gestion des autorisations.
    Le contrôle qualité au laboratoire est donc sécurisé par l’utilisation du LIMS AQ Manager qui :

    • possède la certification CFR21 PART 11 garantissant les écritures électroniques,
    • journalise toutes les transactions, garantie de workflows infalsifiables.

     

    Outils de contrôle et de planification

    Le contrôle qualité au laboratoire doit être permanent et chaque contrôle effectué doit être tracé. La création d’un outil de contrôle assure la récurrence et l’uniformité des contrôles réalisés. Un LIMS permet de mettre en œuvre cet outil de contrôle des procédures, méthodes et BPL.

    La planification des contrôles qualité peut se faire au travers d’un système de planification des essais sur les appareils de laboratoire. Cela permet d’optimiser leur utilisation et la répartition de la charge de travail.

    La métrologie, le respect de la conformité des appareils de mesure, et leur étalonnage, font aussi partie intégrante du contrôle qualité au laboratoire. L’application AQ Manager permet à ce titre :

    • l’identification de chaque appareil par numéro de série permettant de tracer leurs utilisations,
    • le signalement de dérives éventuelles,
    • la gestion des plannings de métrologie et d’étalonnage,
    • la création de rapports et leur historisation.

     

    Optimisation du contrôle des documents

    La documentation au laboratoire doit être régulièrement revue, et si besoin mise à jour, pour assurer le maintien de la qualité des procédures et méthodes d’analyses. Dans cette optique, l’outil de gestion documentaire intégré au LIMS permet de définir des dates de révision de documents, associées à des alertes paramétrables. Il assure ainsi la planification des fréquences de revalidation des documents essentiels.

    En ce qui concerne l’édition de rapport d’analyse, la génération au sein du LIMS d’un rapport d’analyse et d’essai peut automatiquement déclencher un circuit de signatures nécessitant de multiples validations.

     

    Manuel qualité au laboratoire

    La norme ISO 9001 impose au laboratoire la tenue d’un manuel qualité, document décrivant de manière synthétique le système de management de la qualité mis en place. Ce document, souvent lourd à initialiser et à maintenir, peut avantageusement être remplacé par un LIMS. En effet, les procédures internes propres au secteur et au pays étant strictement définies dans le logiciel, le LIMS fait office de manuel qualité du laboratoire de manière simple et efficace.

    De par ses nombreuses fonctionnalités (traçabilité intégrale des produits, équipements, essais, analyses, identification des échantillons, planification des contrôles et de la métrologie, respect des BPL et des normes,…), l’implémentation d’un LIMS permet de gagner en efficacité quant à la mise en place du contrôle qualité dans un laboratoire.

    LIMS Laboratoire Indépendants

    Catégories

      Vous souhaitez en savoir plus sur notre LIMS ?